Jean-Jacques Beineix : Diva et 37°2, des films cultes.

Réalisateur français qui a marqué les années 90 avec les films Diva et 37°2 avec la sensuelle Béatrice Dalle. Les critiques cinéma le situent dans le courant du cinéma du look avec Leos Carax et Luc Besson.

Je vous invite à découvrir son oeuvre, moins dans la lumière que Besson, il a réalisé des films cultes, dès son premier film Diva. Et 37°2 est une histoire d’amour et de folie qui vous marquera autant que Requiem for a Dream.

On retrouve d’ailleurs un casting beaucoup utilisé par Luc Besson à la même époque Jean-Hugues Anglade ou Richard Bohringer. En terme de photographie, un travail des couleurs et de la lumière révèle une nouvelle forme d’esthétisme.

Diva, film de Beineix

37°2 le matin, un film qui transpire la sensualité avec Anglade toujours et Béatrice Dalle à l’apogée de sa beauté. Le film s’appelle « Betty Blue » en anglais car les anglais n’ont pas le système de température en degré Celsius. Ils sont en degré Fahrenheit ce qui aurait considérablement changé le sens du titre …

Les 20 ans du film, J.J Beineix et B. Dalle

Au delà du film, il y a une légèreté et une liberté qui est lié à l’époque, on pressent aussi une période plus sombre à venir. Une époque Coca et Sida que le film Kids de Larry Clark reflète bien (nous en parlerons dans un prochain article). L’interview d’Ardisson évoque bien cet atmosphère douce, sensuelle et sans suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *